Aucun commentaire

Plus du tout de compte Facebook...

Ça faisait longtemps que je ne me servais plus de Facebook, environ 5 ans. Mastodon est mon nouveau lieu où je vais pour "discuter" (ou pas discuter d'ailleurs) avec diverses personnes.

Pour supprimer mon compte fb, j'ai commencé par m'y connecter pour demander TOUT ce qu'ils avaient sur moi. Enfin tout ce que moi j'avais pu leur donner. Et en une dizaine d'années, bah on en met des choses sur internet 😱

Lorsque l'on fait la demande, je crois me rappeler qu'ils se donnent un délai de 48h pour nous fournir une archive avec effectivement toutes les choses que l'on a postées sur leur réseau.
Pour moi, j'ai fait la demande le soir tard, le lendemain matin ils m'envoyaient un mail avec un lien pour télécharger le zip.
On y retrouve dedans tous nos commentaires et réactions, la liste des personnes "amies", nos messages, nos photos et vidéos, etc. Une véritable mine d'or.

Une fois fait, je me suis servi de Redact.
Cet outil permet de supprimer ce que l'on souhaite de différents réseaux comme Facebook, mais aussi de Discord, Reddit, Twitter, et plein d'autres.

Il faut bien sûr connecter l'outil au compte sur lequel on veut faire du ménage. Si vous vous posez des questions, ils ont une très bonne FAQ
J'ai donc sélectionné toutes les options et lancé la suppression. Par contre, là, le pc a bien tourné plus de 24h pour qu'il arrive au bout de sa tâche 😴
J'ai ensuite clôturé mon compte sur le réseau social de M. Mark Zuckerberg. II semblerait que si, dans les 30 jours suivant la demande de fermeture du compte, on s'y reconnecte, le compte est réactivé. Je n'ai testé ni pendant, ni après les 30 jours 😝

Et le résultat est OK. À partir du compte d'une autre personne, on ne retrouve rien me concernant 😀 (sauf si d'autres personnes ont mis des photos de nous, évidement...)

Comme j'aime bien le dire, et j'ai malheureusement souvent pu le vérifier :

Un réseau social rapproche les gens éloignés 😀, mais éloigne les gens proches 😥

Enfin, c'est mon expérience.

Aucun commentaire

Pour faire suite au passage de buster à bullseye via un "dist-upgrade" de manière automatique (MàJ via cron), il a fallut que je réinstalle BorgBackup.
Ça commencait bien !!

Une fois borg remis en fonction, lorsque j'ai voulu lister mes backups afin de restaurer le plus récent, surprise 🥳 hdd non reconnu par le rapsberrypi3B 😱
Et allez, ça continue !!

Du coup, copie des sauvegardes se trouvant sur le disque dur vers une clé usb à l'aide de mon pc, connexion de la clé usb au rpi et restauration avec BorgBackup.

Une fois redémarré, modification de mon fichier gérant les Mise à Jour en désactivant dist-upgrade.
Non mais !!!

Sinon, j'utilise toujours Timeshift, pas cherché pour une autre solution 🙄

Aucun commentaire

Bon bah après avoir tenté de passer volontairement à Bullseye sur mon rpi 3B+ qui me sert de serveur, je me suis rendu compte que ma page web était bien accessible, mais pas ma partie "blog/lecteur RSS/etc" (ni mon Shaarli d'ailleurs). Donc retour en arrière et mise en place de la sauvegarde : Nickel !

J'ai ensuite voulu, sur mon pc perso, changer de mouture et passer d'Ubuntu Mate à MXLinux. À première vue, ça allait. Du changement certes, mais rien de très compliqué. Et puis ne mettant jamais servi de TimeShift dans le sens de la restauration, j'ai voulu restaurer pour récupérer certains paramètres. Et non, je ne les avais pas tous récupéré.
Bref, c'était sans compter sur le fait que la restauration ne fonctionnait pas. Aucune idée du pourquoi, mais j'atterrissais dans l'environnement GRUB en Mode de dépannage (si j'ai bien tout compris ^^) Même après plusieurs tentatives, dans différentes conditions ainsi que formatage du SSD, rien à faire. Je me suis donc résinier à tenter de tout paramétrer à ma sauce dans MXLinux. C'était sans compter sur certaines habitudes que j'avais avec Ubuntu que je n'arrivais pas à retrouver dans ce nouvel environnement.
Je me suis alors à nouveau résinier au bout du deuxième jour et je suis repassé à Ubuntu Mate, que je n'ai pas mis trop de temps à remettre comme je le voulais.

Une fois tout ceci fait, c'est mon serveur qui, tout seul comme un grand (enfin pas tout à fait, je fais des MàJ quotidiennement) est passé tout de même à Bullseye.
Alors que j'avais testé, et je lui avais dit à mon rpi, que je ne voulais pas. Mais que voulez-vous...

Résultat, plus de flux RSS, de Shaarli, etc. Je pouvais juste m'y connecter via DWService.
N'étant pas chez moi pour remettre la sauvegarde et ayant du temps, quitte à ne pas pouvoir lire mes infos, autant tenter de voir ce qui coinçait. Et à force de recherche, je suis tombé sur une personne (en fait il y en a plein de gens pour qui Bullseye fait merdoisser l'utilisation qu'ils font de leur Raspberry) qui ayant un peu le même problème, avait désinstallé la version 3.9 de Python.

La simple commande

sudo apt-get remove --purge python3.9

m'a permis de retrouver l'usage de mon serveur.

Sauf que je ne peux plus m'y connecter à distance autrement qu'en SSH (VNC et DWService ne "fonctionnent" plus comme ils le devraient). 'faut que je creuse !

nb : il faut aussi que je trouve un moyen sûr de sauvegarder mon pc perso... Parce que j'aime bien ça, mais quand même !

Aucun commentaire

Cette fois-ci, je me suis attaqué aux calendriers... afin d'être complètement indépendant de ce côté.

Avant je me servais de l'agenda gratuit, dispo et vraiment très pratique d'Infomaniak.
Encore avant je passais par Nextcloud, mais quand ça plantait (ou que je faisais planter), c'était le drame.

Héberger Baïkal est une solution simple et efficace. On peut également gérer les contacts, mais pour l'instant, je garde cette gestion via Nextcloud. Il ne s'agit que de mes contacts dont j'ai une sauvegarde, au cas où ^_^

J'ai ainsi pu créer mon calendrier, celui de la famille, et celui de mon ainé qui me demandait s'il pouvait intégrer ses rdv (auto-école, sport, etc) à notre calendrier. Le fait d'avoir créé différents calendriers me permet ensuite dans Simple Calendar Pro de choisir des couleurs en fonction des calendriers.

Ces différents calendriers se reportent également sur mon miroir magic. Pour les récupérer au format *.ics, je passe par ce script :


#!/bin/bash
wget -O /home/pi/MagicMirror/modules/.calendars/personnel.ics.tmp --auth-no-challenge --http-user=xxx --http-password="yyy" "https://ip_de_votre_serveur/dossier_ou_se_trouve_baikal/html/dav.php/calendars/xxx/default/?export"
if [ -s /home/pi/MagicMirror/modules/.calendars/personnel.ics.tmp ]
then
  mv /home/pi/MagicMirror/modules/.calendars/personnel.ics.tmp /home/pi/MagicMirror/modules/.calendars/personnel.ics
fi

D'ailleurs, autant nous pouvons ajouter/modifier des rdv sur notre calendrier ainsi que sur celui de notre aîné à partir de nos smartphones, autant notre aîné ne peut ajouter/modifier des rdv que sur le sien. Le nôtre, il y est abonné sous forme de fichier "ics" qu'il récupère sur le serveur. En fait, une routine (un script) récupère le fichier "ics" de notre calendrier, qui est donc sur le mirroir magic, pour le mettre sur notre serveur.
De cette façon, il peut caser ses rendez-vous en fonction de nos disponibilités, sans risque qu'il ne modifie notre planning 😎.

Pour la gestion des calendriers sur nos téléphones, je passe par DAVx⁵

Pour la gestion de l'abonnement aux calendriers au format ics, je passe passais par ICSx⁵, mais étrangement, ça fonctionnait sur nos téléphones, mais pas sur le sien...? Je passe désormais par iCalSync qui fonctionne pour tous.

Ce billet était court, mais il m'a bien pris une heure tout de même...

Bref o/

Aucun commentaire

Voilà, 2 mois semble être mon rythme entre 2 articles... Mais à chaque fois je veux "parler" de choses qui n'ont pas forcément de liens entre eux ^_^

Par exemple :

- Avec la banque Crédit Mutuel il faut obligatoirement installer leur application qui ne se trouve QUE sur le Google Play Store. Elle n'est ni sur f-droid, ni apkpure, ni apkmirror. Par contre, grâce à Denez Van Dyck j'ai découvert Aurora Store sur f-droid qui permet d'accéder au contenu du Play Store sans avoir de compte Google. 😎

- J'ai refait mon serveur, car trop lent et aussi pour revoir les différentes étapes. Ça m'a permis de :

  • Donc revoir ET mettre au propre mes notes sur *mes* différentes étapes de mise en place dudit serveur ;
  • Voir qu'une nouvelle version de Raspberry Pi OS existait Bullseye avec ici un petit listing des nouveautés ;
  • Faire l'envoi des mails via Mutt avec une pj car msmtp passe en spam chez orange comme smtp (exemple :
    echo "$name $ip ON le $ts" | mutt -s "$name ON" -a /unfichiertextenpj.txt -- destinataire@machin.fr
    En ayant biensûr renseigné les variables avant ;)
  • Me rendre compte que m'on script en bash pour refroidir le rpi à partir d'une température donnée (et faire un reboot si la température continue malgré tout de monter) fonctionnait toujours, mais ne commandait plus mes broches GPIO... Il faut soit refaire le script en python ( en s'inspirant de GPIO Zero, soit se servir d'une nouvelle "option" intégré avec Bullseye qui permet justement de déclencher le ventilo à une température donnée ! Du coup mon script bash restera en parallèle, mais uniquement pour m'envoyer un mail pour que je sois informé de la chauffe du serveur ;
  • Découvrir également que motion qui me servait pour de la vidéo surveillance (j'en parle dans cet article) ne fonctionnait plus non plus 😑 Qu'il fallait désormais que je passe par l'excellent MotionEye (de l'aide ici et )

Donc, ces 2 sujets n'ont pas de liens, mais je voulais en garder une trace. Des fois que...

Maintenant que c'est dit, je peux bien sûr dire que j'ai aussi testé Linux Mint et que je suis assez vite revenu à Ubuntu Mate (pb de reboot qui ne fonctionnait pas, et impossible de faire mes img de mes rpi via l'utilitaire Disque (j'en parle dans cet article)), mais avec quelques améliorations découvertes en testant Mint :

  • Changement d'apparence pour le terminal et de terminal tant que j'y étais en installant Tabby en désactivant l'ouverture automatique d'un terminal au démarrage, mais en restaurant les onglets et en choisissant le schéma de couleur deep ;
  • Ajout des 2 lignes suivantes dans crontab, car la gestion du réseau plantait au démarrage
    @reboot sudo nmcli connection delete pvpn-ipv4leak-protection
    et
    @reboot sudo nmcli connection delete pvpn-ipv6leak-protection
  • Utilisation de TimeShift avec des sauvegardes Hebdomadaire (en garder 4), Quotidien (en garder 7), Amorçage (en garder 4), ne sauvegarder que les fichiers cachés en ajoutant tout de même les dossiers téléchargement et bureau de l'utilisateur (moi) ;

Aucun commentaire

Effectivement, les notes servent ! Mais pas forcément via l'application Notes qui fonctionne avec Nextcloud. Tout simplement en passant par blogotext qui en plus de servir de blog, permet de prendre... des notes.
Dans ces notes, une me servira à garder dans un coin ce que je veux "développer" ici.

Et ça commence par blogotext justement !
Voulant m'émanciper des services en ligne, j'ai tenté divers lecteurs de flux à héberger sois même.
À commencer par SelfOSS (le dépôt -> git), mais j'avais du mal avec l'interface, la navigation, etc. Et comme il n'était pas le seul que je voulais tester...
J'ai donc essayé aussi KrISS_fedd. Et c'était déjà beaucoup mieux ! Presque top 👍. Il n'y avait que pour la MàJ des flux que ça coinçait. Soit il fallait passer par cron, soit par JavaScript. Via cron, impossible d'avoir un résultat (!?!). Via JavaScript, le raspberry rammait, rammait, rammait...
Je me suis alors souvenu que dans la panoplie de blogotext, il y avait un lecteur de flux ! Alors pourquoi ne pas s'en servir plutôt que d'avoir un doublon avec un autre lecteur !
Cependant, 2 choses :
- l'interface est moins jolie que KrISS_feed, juste le nécessaire ;
- MàJ via cron... Et je me suis retrouvé avec le même résultat que KrISS, c'est-à-dire pas de résultat !

Après plusieurs jours d'essais infructueux je me suis dit "Et si je contactais Le Hollandais Volant qui a conçus l'outil ? On sait jamais sur un malentendu ^_^".
Et bien : Il m'a répondu 😃 🥳
Une fois ma joie passée et pas mal de mails, il s'est avéré qu'à chaque fois, la commande wget interrogeait une page Nextcloud. Je ne sais pas où était le problème, mais pour le contourner, cron ne fait finalement pas de wget directement, mais exécute un script sh du genre :


#!/bin/bash
a2dissite nextcloud-ssl.conf
sleep 3s
sudo systemctl restart apache2.service
sleep 7s
wget --no-check-certificate --spider -qO- "https://192.168.1.70/blogotext/admin/ajax/rss.ajax.php?guid=blablabla"
sleep 25s
a2ensite nextcloud-ssl.conf
sleep 3s
sudo systemctl restart apache2.service
exit

Ce qui donc désactive l'accès à NC, relance apache, fait le wget, réactive NC puis relance apache, et ce toutes les cinquante-cinquièmes minutes de chaque heure. Il faudra que je test si les "sleep" sont nécessaires...

Du coup, vive Timo et blogotext (et moi aussi hein 😎).

Je pourrais retenter KrISS_feed, mais après coup, l'interface était en fait trop chargée 🤪 (même si en css j'aurais pu faire quelque chose...). En plus d'être en doublon. Et du coup, bye bye Inoreader

L'autre côté pratique (parce que ça m'est arrivé), c'est qu'avec Borg, je peux restaurer ma liste de flux. Oui, un jour tout avait disparu. Je ne sais pas pourquoi. Toute ma liste de flux, mes favoris, tout. Bref, vive Borg \o/

La chose qui me manque dans blogotext, c'est un calendrier que je puisse partager via DAVx⁵. Nextcloud ramant de trop et ayant depuis le début des pb de synchronisation entre téléphones, ça m'aurait arrangé.
Par contre, maintenant je me sers du calendrier dispo avec ma messagerie chez Infomaniak.

Une autre chose à également fait son apparition : un miroir magique 🪞🪄

Il m'a fallut :
- un nez de cloison (pour l'entourage) ;
- du silicone (pour jointer les angles et que ça fasse moins moche) ;
- un bouton poussoir pour éteindre proprement le rpi (qui finalement n'aime pas les parasites de mon installation électrique) ;
- un écran 27" (récupéré dans la benne D3E de ma boite) ;
- une plaque de plexi sur laquelle j'ai collé du film sans teint ;
- un module DHT22 pour mesurer la température intérieure ;
- quelques cordons, fils et autres câble pour relié tout ça ;

Ce miroir me sert à afficher l'heure (module "clock" de base), notre calendrier partagé (module "MMM-CalendarExt2"), la température intérieure (module "MMM-DHT-Sensor"), la prévision météo du jour et des 6 suivant (module "MMM-WeatherOrNot"), d'éventuelles alertes de météo France (module "MMM-VigilanceMeteoFrance"), et diffuser de la musique (ici Radioparadise)(module "MMM-SmartWebDisplay"). Je peux contrôler certains paramètres à l'aide du module "MMM-Remote-Control", mais aussi bien-sur avec VNC et DWService.

Je me suis amusé et je m'amuse encore. Je pensais le terminer pour le printemps... Bah j'ai un peu d'avance.

Aucun commentaire

En guise de test en situation réelle, j'ai voulu mettre une sauvegarde de mon serveur en remettant dessus les sauvegardes que je suis bien content de faire grâce à BorgBackup... Notamment le planning familial ! C'est ainsi que j'ai eu la désagréable surprise de voir que depuis fin septembre, elles ne se faisaient plus 😱 Le chemin dans crontab n'était pas le bon. Pour les tests, ça roulait, mais en automatique rien ne se passait. Chose désormais réparée !

En rapport avec les Raspberry, j'ai donc commandé et reçu mon écran 3.5", et la résolution n'est pas dégueu ! Finalement c'est, pour l'instant, plus gadget qu'autre chose.
Voulant commander également des modules radio 433 MHz, j'ai pris toute une mallette avec divers composants + un pack RFID. Tellement content de mon achat avec quelques idées derrière la tête, qu'une fois reçue je me suis aperçu qu'elle ne contenait pas les modules en 433 MHz 😆

Par contre, avec les capteurs fournit, le capteur de température/humidité m'a résolu à faire mon MagicMirror :) Coté écran, il se trouve qu'à mon boulot, il arrive de temps en temps que des écrans se trouvent dans le conteneur à déchets D3E, bien souvent cassés certes, mais pas l'un des deux 24" HP que j'y ai trouvé... ni, quelques jours plus tard, les deux 27" ProLite XUB2790HS-B1 😁 (Et non, je ne pense pas en trouver d'autres encore plus grands, même si j'y fais régulièrement un tour. C'est d'ailleurs les 2 seules fois où je trouvais des écrans)
Dans ce miroir magique sera normalement affiché la date et l'heure, les prévisions météo ainsi que les alertes Météo-France, la température (et humidité) intérieur, notre calendrier familial. Un module permet d'activer/désactiver via une interface web les modules souhaités, mais je n'arrive pas à le faire fonctionner/communiquer (pour l'instant 😈). J'aimerais également pouvoir diffuser de la musique, j'ai déjà vu passer des tutos sur le fait qu'avec le Bluetooth un rpi pouvait devenir une sorte de "passerelle" et ainsi diffuser du son. To be continued.
Pour faire ce miroir, j'ai de côté une plaque de plexiglas, du film sans tain, et pour l'encadrement une barre de nez de cloison de 70 mm. Il me reste du taf, mais j'ai bon espoir qu'il soit fait d'ici le printemps.

Dans la continuité, j'ai voulu (et je vais) prendre un Raspberry Pi 3A+, théoriquement moins cher qu'un 3B+, mais avec du wifi et du Bluetooth tout de même.
Mais hôôôô "en fait ils sont au même prix !" Et Rehôôô "il y en a d'occasion à moins cher ! Banco"
Sauf que dans les petites lignes, chose que j'ai appris à mes dépens, il existe des Raspberry Pi B+. Qui n'ont ni le wifi, ni le Bluetooth. Et même avec un dongle wifi, il fallait une connexion filaire. ⇾ Retour à l'envoyeur.
Dans tout ça, j'en avais profité pour enfin prendre les modules 433 MHz (des fois que ce miroir puisse piloter les volets roulants... Et lorsque je serais remboursé du rpiB+, avec le rpi 3A+ je commanderais un module DHT22 qui sont beaucoup plus précis que les DHT11 pour les mesures de températures (0.5° vs 2°).

Pour ce qui est du RFID, et comme j'aime ça, d'une manière personnelle j'ai regardé comment ça fonctionnait. Pas bien compliqué.
Nous avons dans ma boite du RFID à divers endroits et pour diverses applications. Je me disais que couplé à un écran de 3.5" et une batterie, je pourrais tester les "puces" RFID noyées dans le sol servant de point de repère à des chariots. Et c'est là que ça se complique. D'une part pour se servir du transmetteur RFID, il faut se servir des ports GPIO qui sont déjà pris par l'écran (donc pas possible), mais d'autre part il y a plusieurs fréquences et autres paramètres qu'avec un "simple" pack RFID ça ne fonctionne pas.
Bon, j'aurais appris des choses et essayé 🤷‍♂️

Toujours autour des rpi, j'en ai un qui me sert :
- de passerelle wifi/Ethernet passant par un vpn ;
- de relais torrent ;
- de système de surveillance ;
- de média-center via kodi ;
- et accessoirement pour diffuser via la télé RadioParadise qui en mode "slideshow" affiche de très belles images tout en écoutant mes titres mis en favoris ;

Je vais progressivement tenté de m'en passer, étant donné que :
- les membres de ma famille passent par la 4G, libre à eux de sécuriser leur navigation (passerelle wifi/Ethernet passant par un vpn) ;
- ma smart TV gère le DLNA et [minidlna|] est installé sur mon pc d'où sont accéssible les films (kodi) ;
- le relais torrent pour être mis sur un autre rpi (MagicMirror, serveur, etc.)(torrent) ;

Me restera la diffusion de RadioParadise à régler (la smart TV n'arrive pas à se connecter au site, mais le miroir magique peut-être ?), ainsi que la vidéo surveillance pour laquelle il me faudrait un autre moyen (👋 coucou la fibre si jamais elle passe par où je veux et que je récupère câble téléphonique qui passe exactement là où je le voudrais...)

N'étant pas assidu et régulier sur mes écrits, et que c'est pour moi, j'oublie certainement des thèmes dont je voudrais garder une trace ici. Mais cet article m'a permis de tester l'extension LanguageTool, qui est un correcteur d'orthographe, de grammaire et de style multilingue (entendu parler par Cyrille BORNE ici)
Je tenterais d'utiliser l'application Notes comme aide-mémoire. Ça sert à ça je crois ^_^

Aucun commentaire

Bon bah mon Shaarli prend forme 😀 et surtout mes bookmarks diminuent ! En plus de ceux que j'archive, il y a ceux que je supprime bien souvent parce qu'ils n'ont plus lieu d'être en raison de leurs dates dépassées (obsolescence des pratiques par exemple) et/ou que mes besoins qui ont évolués. Ça m'a permis également de voir que j'en avais plusieurs identiques stockés dans différents dossiers.
Le coté pratique de Shaarli est qu'on les catégorise par #tags avec notre propre langage. A condition de ne pas trop évoluer de ce coté... Par exemple aujourd'hui je me force à utiliser des mots Français alors que pour certains la logique voudrait que j'utilise l'Anglais (partage -> share). Alors oui, je pourrais renseigner les 2 termes, mais d'un autre coté cela multiplierait les résultats lors d'une recherche (convertisseur -> convertir -> convert -> etc.) Mouais, ce n'est peut-être pas le meilleur exemple, mais je me suis comprendu !
Si mon Shaarli prend forme, en revanche autant le blog que la page web n'évoluent pas. Pas spécialement à l'aise de parler de mes expériences (perso/familiales/professionnelles/culturelles) je me dis également que ce que j'écrirais ne serait pas forcément intéressant. Un peu pareil pour le site, une recherche via un moteur et hop on trouve. Bon, après c'est à moi, j'fais c'que j'veux 🤓
Je viens tout de même de rajouter un lien vers une page où l'on trouve toutes sorte de typographie. Avec mon coté pas très à l'aise, je galère toujours pour faire des "Ç", des "À" et des "É È œ æ Œ Æ" (même si ceux-ci me servent 'achement moins). Un peu sur le même principe que la page du Hollandais Volant pour les émojis.
Ok, c'est la base de la base de rajouter un lien en html, mais du moment que je m'amuse.

D'ailleurs, pour m'amuser (enfin surtout pour avoir une chose en moins à gérer), j'ai modifier mon système de vidéo surveillance.
Lorsque qu'avant certaines webcams se déclenchaient en fonction de leur emplacement et des horaires qu'il fallait différencier entre les jours de semaine, le week-end, les vacances, désormais c'est sur la présence (ou non) de certaines adresses ip que la surveillance commence (ou s'arrête...).
Ce fonctionnement m'est apparu en cherchant comment pinger plusieurs ip. Je suis tombé sur ce site ou justement, en fonction des IPs présentent (ou non) sur son réseau domestique, il gère sa caméra.
Alors je ne me sers pas de son code, ça aurait été trop facile 😎 (et surtout je ne suis fort ni en anglais, ni en python, ni avec un bot, ni...) Bref, vous m'avez compris.
Par contre avec mes recherches de "ping multi-ip", j'avais déjà vu fping (dont l'auteur du projet sur git ce sert. Mes rpi avec webcam et/ou caméra-pi fonctionnant déjà très bien pour la détection avec envois de mail sous certaines conditions, il ne me restait "plus qu'à" faire une gestion réseau......
Au bout de 3 jours, je me suis résigné à poser sur papier ce que je voulais en y mettant différentes conditions (des 'si', des 'et', des 'ou'). Depuis le début du projet je me disais "il faut que je structure mes conditions sur une feuille", bah non, j'y suis allé la fleur au fusil.
Et en mélangeant du Perl à du script shell, eurêka \o/.

Si bien que si une* des IPs dans le fichier toto.txt répondent au ping, ET que les caméras tournent, et bien motion (logiciel de gestion de surveillance) s'arrête. Sinon il continu. A l'inverse si les ping retournent 'dead' ET que motion est OFF, on le démarre !
Ça parait simple, mais à un moment il y avait un moyen que tout ceci se morde la queue. Du coup, en plus d'un if, j'y ai rajouté un elsif.
Le passage par du Perl est une raison simple, j'ai trouvé un code avec du "for each" qui ping des IPs contenues dans un fichier. Ayant déjà dit que je ne ré-inventerais pas la roue, je m'en suis servit.

*une : parce que dans la théorie, je pourrais mettre plusieurs IPs (actuellement 2 IPs correspond à mon besoin), mais si j'en ajoute une 3ème, ça merdoisse. Je suppose que je devrais rajouter autant de "elsif" que d'adresse IP 🤔 Et pour l'instant je n'ai pas fait une *trop grosse* usine à gaz 🤪

Je pense que mon prochain achat pour mes rpi sera un petit écran tactile de 3,5", même si je sais que la définition n'est pas terrible (pour des tests ou une interface c'est suffisant), ainsi que des émetteurs RF 433MHz.

Ah, et je me suis également mis à BorgBackup, et c'est tout simplement génial ! Il m'a déjà sortie du caca au moins 2 fois. Alors en 2 mois c'est peut-être beaucoup ok, mais je peux dire que ça fonctionne.
Je m'en sers pour le site, le blog, Shaarli, et surtout pour quelques autres "dossiers".
Ma femme est également passée à un gestionnaire de mot de passe (Enpass), car lorsque l'on est en vacances avec un pc portable qui ne sert jamais, qu'une cliente envois un message du style "heu il y a un pb entre ma commande et ce que vous m'avez livré il y a 2 semaines. Il en manque" (Bon, attendre 2 semaines pour une réclamation en plus de la faire pendant nos vacances ça fait ch*ier, mais bon commercialement... et puis elle n'était pas de mauvaise foi, ma femme se revoyait prendre les produits qui ne sont pas tous conditionnés de la même manière), et qu'il faut qu'elle se connecte avec des identifiants enregistrer uniquement dans le navigateur du pc resté à la maison, 😱 c'est pas top.
Effectivement, si son pc venait à rendre l'âme, elle perdait tous ses identifiants. Bon, après avoir galéré et demandé l'initialisation de son mot de passe par mail elle a débloqué la situation, mais quand même.
Donc désormais elle fait comme moi, Enpass ayant la base des mots de passe sur le pc mais synchronisé avec notre cloud perso, si nous n'avons pas notre pc, on l'installe sur celui que l'on veut, on indique l'adresse web de notre cloud, le mot de passe du coffre fort en fonction de notre identifiant et nous voilà avec tous nos mots de passe.

Un peu de changement donc en cette fin d'été qui n'en était pas vraiment un.

Aucun commentaire

Comme à mon habitude, afin d'avoir des backups de mes rpi (RaspberryPI), je fais une mise à jour de tout ce qu'elle contient (en essayant de ne pas en oublier...), j'éteins le rpi, retire la microsd, et à l'aide de "Disques" (sous mon Ubuntu Mate) je créé des images des partitions.
Une fois fait, je range/identifie la carte "source" puis je prends une autre microsd, j'ajuste la taille des partitions si possible à l'identique grâce à gparted, et toujours avec "Disques", je fais une restauration des images précédemment créées.
Une fois les restaurations terminées, je mets en service.
Ce qui m'assure :

  1. d'avoir une carte fonctionnelle à un instant antérieur pour ne pas perdre de temps en cas de plantage ;
  2. d'avoir des fichiers *.img en backup (oui, même si ils sont antérieurs à l'instant T, ils permettent de laisser la carte "source" tranquille) ;
  3. de tester directement la carte ET le backup (archivé avec le nom + la date) ;

Ça c'est ce que je fait pour les microsd de mes rpi...

D'ailleurs, en termes de backups/sauvegardes, j'utilise Nextcloud auto-hébergé sur un rpi.
Ainsi, avec le client NextCloud, mon disque dur externe (hdd de 4To) sur lequel se trouve toutes mes données (+ le double (fait manuellement quand j'y pense) de la 2nd partition du ssd du pc de ma femme) est synchronisé sur un hdd identique connecté au rpi. Ici seules mes données sont sauvegardées.
Sur le pc de ma femme j'ai aussi mis le client pour qu'il synchronise justement sa 2nd partition.
Tous les mois je ramène un 3ème hdd de taille/marque différent (et donc stocké ailleurs qu'à mon domicile) sur lequel je viens copier l'intégralité du hdd qui est connecté au rpi hébergeant NextCloud (avec freefilesync.
Ainsi ma femme et moi avons nos données stockées individuellement et localement sur nos pc (rapide/pratique), avec une copie en temps réel sur un hdd collé au rpi + une copie mensuelle (et manuelle "freefilesync" ^^ ) stockées ailleurs.
Certains appel ça la règle de sauvegarde 3-2-1. Du coup j'ai tout bon 😎 .

Mais bref ! Pour les rpi je disais. Donc, suite à un plantage de mon NextCloud, n'étant pas pressé, j'ai enlevé la microsd pour remettre dessus le backup que j'avais. "Disques" me disait que l'image était plus petite de 5.4Mo ??. Alors ça l'aurait fait, mais dans ce cas, si de ce backup restauré + 5.4Mo je faisais dans quelques mois un backup, celui-ci aurait été plus grand de 5.4Mo que l'espace sur la microsd que j'avais en secours. Et ainsi de suite (tout le monde suit ?). N'étant donc pas pressé, hop : gparted.

Bizarre, les partitions ne font *pas du tout* la bonne taille ??

Ni une ni deux me voilà à démonté/redimensionner/formater/etc etc etc. Mais j'avais des erreurs. Beaucoup d'erreurs !?!

Mais pourquoi ce fichu sda est récalci...TRANSE!

Voilà : je venais de mettre en l'aire mon ssd et non la microsd qui était en sdc.
J'avais tellement bien fait que le reboot n'a bien évidemment pas miraculeusement "réparé" la partition.

Et donc non, pour mon pc je ne fais pas de sauvegarde. MAIS c'est volontaire !

Les choses que je perds sont :

  1. les derniers fichiers qui se trouvent dans téléchargement (mouais, si je ne les ai pas archivés, c'est qu'ils n'étaient pas importants);
  2. les raccourcis bureau (qui pointent vers mon disque externe) que j'ai mis sur le bureau (4 ou 5 en général). Les raccourcis on s'en sert, donc on les retrouve sans pb ;
  3. le seul fichier texte qui me sers de "bloc note temporaire"¹  ;
  4. les quelques divers logiciels (que je détaillerais après) dont je me sers et dont je connais le nom du coup ;
  5. et le plus important pour moi, mes favoris/bookmarks ainsi que les extensions de Firefox 😰 ;

C'est volontaire car comme ça, étant débutant dans Linux (~ 2 ans), ça me force à rechercher des commandes, structurer mes besoins, prioriser mes actions.
Pendant 20 ans j'ai fais comme ça pour Windows (et je le fais encore). On perds du temps les premières fois, mais ça permet (enfin à moi) d'apprendre ET de retenir. Aussi bien des commandes, des raccourcis, des "trucs" pour au plus vite remettre les machines en service, que de savoir ce qu'il ne faut pas faire (ou ce qui à fait planter).
Bon, pour un parc machine, je me sers d'images. Il est question ici de pcs persos (moi et mes proches/amis).

J'ai donc dans un 1er temps réinstaller Ubuntu à coté de ce que ma clé d'installation détectait sur le ssd, Dans l'espoir justement de récupérer les points cités précédemment. Ça a fonctionné et j'ai ainsi pu récupérer mes fichiers et mes fameux favoris 🤑.

Une fois ceci fait, j'ai fais une réinstallation toute propre :D :D

Et donc, dans ce dont je me sers et que j'ai remis il y a (dans l'ordre) :

  • protonvpn (mon vpn ^^)
  • enpass (gestionnaire de mot de passe)
  • mes favoris
  • mes extensions

- ghostery
- refoorest
- enpass
- singlefile
- decentraleyes
- clearurls
- share (shaarli)
- downloadhelper
- ninja cookie
- Firefox Multi-Account Containers
- Dans about:config, je met à True la valeur de "privacy.resistFingerprinting"

Les autres petites choses que je rajoute sont :
- installer nfs (

sudo apt install nfs-common

) pour l'accès au hdd derrière le rpiserver (

sudo mkdir /home/monuser/xxx

) puis modifier fstab en fonction (

sudo nano /etc/fstab

) et vérifier que ça fonctionne (

showmount -e 192.168.1.xx

)
- installer samba (

sudo apt-get install samba

) pour l'accès aux dossiers partagés du pc de ma femme (dans l'explorateur "Fichier-se connecter à un serveur...")

Ensuite se sont divers réglages liés à l'affichage des dossiers, comportement d'Ubuntu, Firefox, etc.

Et non, toujours pas de sauvegarde, car comme beaucoup, parfois je tests des choses histoire de, puis je ne m'en sert plus. Si ces choses ne sont pas proprement effacés, désinstaller, ou que sais-je, au moins les éventuels sauvegardes (du /home je crois ?) ne sont pas polluées.

Mais ceci est MA façon de faire.

¹ : "bloc note temporaire"
J'avais oublié : ce blog étant hébergé sur le même rpi que NextCloud, tous les jours j'en fait une copie sur le hdd (hdd que je sauvegarde tous les mois (cf : voir plus haut)) Ce qui fait que si je remplace la microsd SANS penser à restaurer le blog ET mon shaarli, passé 24h je reviens à une version du blog du mois d'avant 🤬🤬🤬
M'en suis rendu compte en recherchant cet article justement, alors que je n'étais pas chez moi pour récupérer le nom d'une extension et savoir si je pouvait en exporter une config.
HEUREUSEMENT que je n'avais pas effacer le contenu de mon "bloc note temporaire"

Note à moi même = voir pour savoir comment faire des sauvegardes incrémentielles (avec BorgBackup sans doute) !

Aucun commentaire

Il y a quelques jours, énormément de coupure de ligne internet. Toutes les 5 à 10 minutes, le @ de la Livebox passait au rouge pendant 2 minutes, puis repassait au vert.

Après plusieurs heures et un reboot de chacun des équipements dont la box, j'appelle le 3900 -> boite vocale.

Cette voix me dit qu'effectivement il y a un pb sur ma ligne, et me fait patienter pour avoir une opératrice. Après les tests de l'opératrice, elle me dit qu'effectivement il y a un pb sur ma ligne. Sans blagues !
Le rdv avec un technicien est programmé pour le lendemain matin, et, si après vérification de la ligne de leur coté jusqu’à ma prise "test" il n'y a rien, mais qu'ensuite, si je lui autorise l'accès, il constate un pb dans mon installation, le déplacement me sera facturé 69€. Bon, normal.

Bizarrement, après les tests de l'opératrice, 3 heures sans aucunes coupures...🤔
Et puis paf ! C'était trop beau.
Je regard mes SMS d'Orange qui me disent en toutes lettres "Orange SAV : le RDV du 30/06/2021 entre 8h et 13h est confirmé, le déplacement du technicien sera facturé 69?. + d'info ......"

Il était bien entendu que les 69€ ne seraient facturés QUE si le souci était causé par mon installation, mais à la vue du message, je décide de refaire le 3900.
"Oui monsieur, mais c'est un message automatique, nous avons déjà remonté le pb de formulation du SMS, mais ça ne change pas" blablabla. Un peu énervé, je lui demande si mon appelle est bien enregistré, et que bien-sur, si le pb ne venait pas de mon installation et que j'étais tout de même facturé de 69€, j'oserais espérer qu'ils pourraient me ressortir mon appel. !??!
"heeuuuuu attendez monsieur, je vais revérifier votre installation.............. Mais monsieur, il n'y a pas de soucis sur votre ligne." ?? Comment te dire 😤

Bref, conversation terminé, rdv maintenu.
Le midi ma femme me fait remarquer que nous seront absent le lendemain matin (En plus je le savais ^^ rdv médical pour changer).
Dans le même temps, je me souviens, que depuis plusieurs jours, la redirection des mes noms de domaines de fonctionne pas toujours, je dois manuellement faire le modif.
Et je ne sais pas si ça à un rapport, mais débutant dans le "codage" html, css, et scss, la veille des coupures intempestives, j'avais justement mis en place du morphing après avoir vu ce lien.

Par acquit de conscience, j'ai arrêté le rpi hébergeant ce blog, mon shaarli, et surtout donc, la page web avec le morphing... J'ai aussi annulé le rdv, pensant qu'un autre me serait proposé, mais en fait non.

Et depuis, plus de coupure. Après 2 jours sans mon serveur web, je l'ai remis en chute.Parce que bon, ce rpi gère aussi mon NextCloud... Enfin j'ai tenté. Le rpi ne voulant pas répondre, j'avais brutalement coupé l'alim du rpi. Bah la section de boot n'a pas aimée. Et donc toutes ma saisie dans mes fichiers html, css, etc. ==> perdue 😭

Mais non ! J'avais mis une routine de copie toutes les nuits... Qui ne fonctionnait plus ! 🤬
Heureusement, je fais des sauvegardes (img) des mes cartes sd. Après une restauration de la partition de boot, j'ai pu remettre ma page web et tout le reste en service. Ouf. Et hop, sauvegarde des fichiers qui m’intéressaient, remise en place complète de la sauvegarde qui datait d'un mois et remise en place des fichiers que je venais de récupérer.

Du coup j'ai revue mon script qui me fait les sauvegardes la nuit, je l'ai vérifier ce matin, eeeeeeet 🥁 il fonctionne !

Tout ceci ne me dit pas d'où venait le pb. D'un autre coté, je n'ai pas remis en place la partie de morphing, je vais attendre un peu... Je me dis que si le technicien était venu et avait déduit que c'était mon matériel qui foutait le zbeul, je l'aurait eu mauvaise, en plus de devoir payer 69€.

Allez, à une prochaine !

note 1 : merci aux émoji de Timo. C'est vrai qu'ils sont pratique.
note 2 : pas facile d'écrire en écoutant de la musique... Soul Kitchen - the doors